Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Laboratoire de Réactivité de Surface
UMR 7197 UPMC-CNRS

Spectrométrie de masse

La spectrométrie de masse est une technique physique d’analyse qui permet de détecter et d’identifier des molécules gazeuses par mesure de leur masse.

Son principe est de produire des ions en phase gaz à l’aide d’une source d’ionisation et de séparer ensuite ces molécules gazeuses chargées en fonction de leur rapport masse/charge (m/z). Ce courant ionique est converti en courant électrique dont le signal sera traité de manière informatique pour obtenir les données sous forme d’un spectre de masse : Abondance relative = f(m/z).

Deux spectromètres de masse compacts type OmniStar GSD 320 de chez Pfeiffer (ci-dessous) sont accessibles au laboratoire. Ils permettent de détecter des masses allant de 1 à 100 amu (m/z) à l’aide des détecteurs de type Faraday ou SEM.

Etant "mobiles" c’est-à-dire sur table roulante, ils peuvent être couplés à toute sorte de dispositifs expérimentaux tels que : ATG-ATD, TPR, TPO, DRIFT, Tests catalytiques … à l’aide d’un capillaire souple à connectiques Swagelok pouvant être chauffé jusqu’à 200°C maximum.

Ainsi il est possible de suivre les espèces chimiques qui se forment durant des pré-traitements en isotherme ou en température programmée sous gaz neutres, gaz réducteurs ou oxydants et sous pression atmosphérique.

Chaque spectromètre de masse possède son propre ordinateur et les spectres de masse sont enregistrés (=f(tps, T°C, m/z) et traités à l’aide du logiciel QUADERA de Pfeiffer.

14/04/15

A voir

Une plaquette des services de microscopie électronique est disponible en téléchargement

http://www.impc.upmc.fr/fr/plateformes.html