Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Laboratoire de Réactivité de Surface
UMR 7197 UPMC-CNRS

Robots de synthèse

le LRS est équipé d’un robot de synthèse SOPHAS de chez ZINSSER ANALYTICS. Son système automatique permet d’effectuer toutes les étapes nécessaires à la préparation de catalyseurs hétérogènes et à la synthèse de peptides :

  • Pipetage
  • Déplacement d’un Rack
  • Agitation (Stirrer, Vortexer, Shaker)
  • Chauffage
  • Mesure et ajustement du pH
  • Filtration
  • Réaction avec reflux
  • Réaction sous condition inerte

Son logiciel permet d’établir des méthodes, constituées de suites d’actions à effectuer. 
Plusieurs processus de synthèses peuvent être réalisés (synthèse phase liquide, phase liquide-solide, etc.). Cet appareil possède deux racks de réactifs. Un rack avec 4 bouteilles de 300mL et un rack avec 48 flacons de 30ml. On peut aisément paramétrer plusieurs méthodes avec différents réactifs sans changer les racks.

Le robot permet d’effectuer un nombre conséquent de préparations : 6 de 60mL ou 8 de 50mL et son rendement assure de nombreuses synthèses successives : l’exemple le plus manifeste est la synthèse de peptides. Le robot a la capacité de synthétiser 24 peptides différents simultanément. Ce robot représente un outil flexible qui s’adapte aux demandes spécifiques des utilisateurs.

Contact : Cyril Domingos

Pour la préparation de plus gros volumes (500mL ou 1000mL), le laboratoire dispose d’un réacteur de synthèse automatisé de type Optimax 1001 de METTLER TOLEDO (image de gauche) qui permet, notamment, la synthèse de solide par précipitationCet appareil est piloté par un logiciel qui permet de réaliser une suite d’actions séquentielles, avec un ajustement de différents paramètres (T, pH, vitesse d’agitation, ajouts volumétriques de réactifs liquides) et d’enregistrer tout au long de l’expérience l’ensemble des paramètres de la réaction. 
Les ajouts de réactifs liquide, des acides ou des bases sont réalisés via 2 pompes volumétriques.

La température du réacteur est programmable, la température est contrôlée par effet Pelletier, (réponse rapide à des d’éventuels événements exothermiques). L’agitation mécanique est programmable. La lecture du pH est corrigée de la température dans le réacteur et sa valeur peut être ajustée en cours de réaction.

La réaction peut être réalisée sous balayage de gaz inerte et un reflux peut être adapté. Un suivi de la réaction par spectroscopie Raman in situ (sonde déportée) est possible du fait de la transparence de la fenêtre réacteur au faisceau Laser.

En fin d’expérience, une vanne située à la base du réacteur permet une récupération aisée de la solution.

Contact : Guylène Costentin

14/04/15

Traductions :

    Effectifs

    Le laboratoire compte 39 permanents (+ 2 émérites) dont 20 enseignants chercheurs et 9 chercheurs CNRS, 7 ITA et 6 IATOS.

    A voir

    Une plaquette des services de microscopie électronique est disponible en téléchargement

    http://www.impc.upmc.fr/fr/plateformes.html